Saint-Hyacinthe (450) 250-2550 / Bromont (450) 534-4454
Témoignages authentiques, de vrais patients, faits sur une base volontaire et non compensés de quelque façon que ce soit.
NOM: Daniel Dumas
PROBLÈME:  Douleur au dos et au nerf sciatique
DEPUIS: 2017
AMÉLIORATION:  Plus de 90 %
« J’avais mal dans le dos et ça me descendait dans le nerf sciatique, puis plus ça allait, plus ça faisait mal, plus j’avais de la difficulté à marcher, plus j’avais de la difficulté… à vivre. Depuis le début des soins, en fait du traitement, en terme de pourcentage on peut parler de plus de 90%, »
Daniel Dumas

St-Hyacinthe

NOM: Catherine Poissonnier
PROBLÈME: Douleurs et blocage au niveau des hanches,, nerf sciatique coincé, douleurs et impatiences aux jambes.
DEPUIS: Plusieurs années…
AMÉLIORATION” ç’a changé ma vie “
« Je pleurais, ça me faisait trop malMon mari a même été obligé de me faire des massages à 3h00 du matin. Pourquoi endurer une douleur quand il y a une solution. Ça serait ridicule de s’en priver. J’dirais que ç’a changé ma vie. Juste de pas souffrir, c’est 99% de la guérison ! »
Catherine Poissonnier

St-Hyacinthe

NOM: Réjean Frenette
PROBLÈME: Douleur chronique au bas du dos
DEPUISLes années ’80
AMÉLIORATION95%
«J’étais rendu au point où je faisais juste marcher, descendre un trottoir, j’avais des chocs électriques. Des fois je boitais…j’va tu finir dans une chaise roulante ? Faire comme mon père qui a 30 ans de plus que moi, en marchette ? je suis à 95% de que cé que j’étais avant au point où je vais probablement essayer le kayak de nouveau.»
Réjean Frenette

Acton Vale

NOM: Paul Brouillette
PROBLÈME: Arthrose au bas du dos
DEPUISIl y a plus de 30 ans
AMÉLIORATION9o% – 95%
«… 30 ans que j’ai des problèmes dans le bas du dos. Tu sais, tu dis, j’me lève de quelle façon ; à quatre pattes ? plié ? Ben alors je me disais, ça va aller de pire en pire. …l’arthrose commence à se calcifier et là t’a moins de flexibilité et ça va en s’aggravant. Une de mes sœurs qui travaille dans ce domaine là et elle en a vu beaucoup et elle a dit c’est pas beau ce qui s’en vient ! c’tais 90-95% mieux…surtout qu’on ne m’avait pas fait de fausse promesse…»
Paul Brouillette

St-Hyacinthe

NOM: André Whitton
PROBLÈME: 3 hernies discales (bas du dos et cou)
DEPUIS35 ans
AMÉLIORATIONPlus de 75%
« Ça me prenait une chaise pour marcher… Après 3-4 traitements j’ai commencé à voir une grosse différence…tout s’est mis à refonctionner mieux. Maintenant le matin mettre mes bas, c’est 1 minute au lieu de 20 minutes : tout a changé dans ma vie! « Je ne regrette pas ma décision de consulter Solutions Discales par ce que je suis persuadé qu’aujourd’hui je serai en chaise roulante...»
André Whitton

Acton Vale

NOM: Sylvain Fugère
PROBLÈME: Hernies discales et douleurs sciatiques
DEPUISÀ l’âge d’environ 22 ans
AMÉLIORATIONAu moins 60%
«…j’étais  comme un peu découragé, je cherchais une porte, un issus moins intrusif et qui pouvait me donner des résultats. j’étais vraiment découragé, je ne marchais plus. J’étais très incrédule par rapport aux résultats. Mais avec les traitements, ça s’est amélioré d’au moins 60%. J’ai été agréablement surpris par les résultats, vraiment, vraiment ! »
Sylvain Fugère

St-Hyacinthe

NOM: Marie-Chantal Fortin
PROBLÈME: Entorses lombaires à répétition et hernie discale
DEPUIS Vers l’age de 17-18 ans
AMÉLIORATION80%
« Je ne fonctionnais plus, je ne marchais plus, j’étais pu capable de travailler, l’ambiance avec ma famille… j’étais découragée, quasiment sur le bord de la dépression. Au début, j’me disais, si il fait quelque chose, ça va être un miracle, finalement, c’est quasiment un miracle parce que je fonctionne numéro 1. Ç’a sauvé un peu tout mon côté travail, famille, couple, énergie parce que sinon, j’pense que je ne fonctionnerais plus… »
Marie-Chantal Fortin

St-Basile-Le-Grand

NOM: Guy Charron
PROBLÈME: Douleurs chroniques au bas du dos et sciatalgie
DEPUIS Dès son très jeune âge
AMÉLIORATIONLes douleurs sont disparues de façon permanente !
« J’ai appris vers l’âge de 17-18 ans que j’avais une scoliose et puis entre 20 et 25 ans j’ai souvent eu des spasmes très intenses. Je me suis retrouvé avec des brulures, des engourdissements de façon continuels et l’inconfort était constant dès que j’étais debout.  Un matin en lassant mes souliers, je me suis rendu compte que j’avais aucune brûlure, aucun engourdissement »
Guy Charron

St-Hyacinthe

NOM: France Leblanc
PROBLÈME: Douleurs chroniques au dos, au cou  et sciatalgie
DEPUIS À partir de 12 ans suite à un chute violente dans l’escalier
AMÉLIORATIONGlobalement 75-80% d’amélioration et pour le nerf sciatique: 100%
« Les douleurs ont progressé à partir de ce temps là et j’ai développé une douleur au nerf sciatique tout le long de la jambe jusque dans la pied. J’avais pu de vie sociale, j’étais quelqu’un qui sortait moins souvent, qui était plus souvent assis, couché et les douleurs me rendaient moins patiente.J’en suis rendu là à 75-80% d’amélioration et mon nerf sciatique, 100%, y fait pu mal, j’peux marcher. »
France Leblanc

St-Hyacinthe

NOM: André Lainesse
PROBLÈME: Douleurs insupportables au bas du dos
DEPUIS Quelques années
AMÉLIORATION95%

« Une douleur intense au dos, ça m’empêchait complètement de dormir, impossible de dormir. Même le médecin y savait pas quoi faire et d’autres spécialistes, j’étais inquiet pis mon épouse aussi. Après 3-4 semaines, j’ai ressenti une grande différence pis après ça, j’ai jamais vécu d’autres crises depuis ce temps-là…pis je prend pu d’antidouleurs ou quoi que ce soit.»

André Lainesse

St-Hyacinthe

NOM: Danielle Drouin
PROBLÈME: Arthrose au bas du dos et au cou
DEPUIS Des années !!!
AMÉLIORATION75%

« C’est quoi la qualité de vie là que je vais avoir… travailler toute ma vie pour arriver à la retraite. Quelle sorte de tite-vieille que je vais faire ? …on atteint une limite où là ça empire pis on sent que ça va continuer à empirer, Disons que j’aurais trouvé ça triste de dire mon Dieu, j’peux pu rien faire. Ça j’y ai pensé, c’tait décourageant, j’avoue. …moi je dirais un 75% facilement que ça c’est amélioré aujourd’hui !»

Danielle Drouin

St-Hyacinthe

NOM: Éric Fredette
PROBLÈME: 2 hernies discales au bas du dos
DEPUIS En bas âge 
AMÉLIORATION“Ça changé ma vie !”

«Ça commencé par une douleur au dos que j’ai pas pris au sérieux. Le matin, la question que je me posait ; j’tu capable de me lever ? …j’avais deux hernies discales…c’était assez grave, on pouvait pas opérer. Mon monde s’effondrait alentour de moi. Je voyais partir ma carrière de pompier, j’voyais partir l’entreprise. Aujourd’hui…  je peux pratiquer mon métier et ma passion qui est celle de pompier pis de pouvoir gérer mon entreprise.»

Éric Fredette

St-Guillaume

NOM: Marie André
PROBLÈME: Arthrose au bas du dos
DEPUIS À l’adolescence 
AMÉLIORATION99%

« …à un moment donné, y’a comme une peur qui s’est installé à savoir que je pourrais pu marcher. Marcher c’était rendu vital pis si je perdais cette autonomie là, pour moi c’tait comme la fin du monde. …je comprenais 8 Tylenols par jour à un moment donné, ça pu de sens ça non plus là ! J’te dirais pas que c’est miraculeux mais c’est vraiment efficace… aujourd’hui c’est 99% d’amélioration.»

Marie André

St-Hyacinthe

NOM: Nadine Gaucher
PROBLÈME: Douleurs chroniques au bas du dos
DEPUIS Suite à un accident de moto il y a 15 ans 
AMÉLIORATION“On doit être proche de 80%”

«…j’me suis cassé le coccyx et c’est là que tout le problème à commencé. J’ai commencé à avoir mal au dosJ’étais pu capable de me pencher, de la misère à m’habiller, à mettre mes bas. J’me disais, ça va être quoi plus tard, j’pourrai pu travailler, j’pourrai pu fonctionner … j’vas-tu devenir invalide ? J’étais un peu sceptique au début…aujourd’hui, j’pense que j’aurais été prête à payer plus même quand j’vois qu’est-ce que ça donne.»

Nadine Gaucher

St-Hyacinthe

NOM: Sylvie Archambault
PROBLÈME: Douleurs chroniques au bas du dos
DEPUIS Accident d’auto en 2004
AMÉLIORATION100%

«…J’ai eu un accident d’auto en 2004. j’étais pu capable de dormir, j’avais pu de patience. J’étais vraiment à terre, j’savais pu quoi faire. J’allais consulter pis là on me disait ben non, y’a pu rien à faire. [Chez Solutions Discales] on a pris le temps de m’écouter, de m’expliquer… j’étais vraiment sceptique à tout ça! Aujourd’hui, j’suis bien, j’ai pas mal, j’suis capable de fonctionner, j’fais ce que j’veux.

Sylvie Archambault

St-Hyacinthe

NOM: Pierre Delorme
PROBLÈME: Douleurs chroniques au bas du dos 
DEPUIS Depuis l’âge de 30 ans
AMÉLIORATION“Ça été ben bénéfique pour moi”

«…J’ai eu des malaises dans le dos à partir, j’dirais, 30 ans, 35 ans. On allait faire de l’activité pis quand on était fatigué, ça s’en allait toujours dans le bas du dos pis on se disait ben c’est parce qu’on est fatigué, on a mal forcé…Pour moi Solutions Discales c’est comme n’importe quelle autre place qui te traite pour le dos. J’tais sceptique beaucoup. [Mais] Fait que ça été ben bénéfique pour moi. 

Pierre Delorme

Acton Vale

NOM: Anick Lambert
PROBLÈME: Maux de têtes, des migraines, tension au niveau du cou
DEPUIS Une trentaine d’années
AMÉLIORATION“j’ai vraiment une amélioration j’dirais de 98%.”

«… c’qui m’a emmené ici c’est vraiment des maux de têtes, des migraines pis une tension au niveau du cou. Ça faisait longtemps, ça faisait 30, 30 quelques années. j’avais de la difficulté à me concentrer, de la difficulté à… j’étais pu capable de vivre… fait que rendu là quand j’arrivais le soir ou j’manquais des journées de travail… plus ç’a allait, pire c’était. j’ai une amélioration de qualité de vie épouvantable là, c’est vraiment extraordinaire à ce niveau là ! Donc moi j’ai vraiment une amélioration j’dirais de 98%. “

Anick Lambert

St-Guillaume

NOM: Jean-Claude Lavallée
PROBLÈME: Douleurs importantes au bas du dos et au cou
DEPUIS 1977 (plus de 40 ans)
AMÉLIORATION” J’dirais que j’ai atteint 60%, actuellement… le dos et le cou “

«… Pis en 77, j’ai eu une deuxième accident, sur la ferme encore, là ça été plus grave. J’ai été frappé durement sur la tête et j’ai tombé à la renverse dans un escalier et c’est là vraiment que les maux chroniques. J’me disais en moi-même, si j’peux pas essayé de régler mon problème partiellement, c’est sur que ça va m’amener dans une chaise roulante… Quand vous êtes pu capable de dormir dans un lit pis que vous êtes confiné tout le temps à dormir dans une chaise, les nuits de sommeil, c’est pas des nuits de sommeil réparateur beaucoup ça. J’dors maintenant tout le temps dans mon lit pis j’fais de très bonne nuit. “

Jean-Claude Lavallée

St-Hyacinthe

NOM: André Létourneau
PROBLÈME: Douleur incapacitante au bas du dos et au cou
DEPUIS 1998 (suite à la crise du verglas)
AMÉLIORATION Plus de 75%

«… Après le verglas, le 22 février (1998), j’ai tombé sur la glace. Le mal dans le dos a toujours persisté…ça faisait de plus en plus mal jusqu’au jour qu’un bon matin j’ai pas pu me lever. J’ai tombé à genoux à côté du lit. …même l’opération n’a pas arrêté le mal de dos. En fait j’avais le problème au complet à partir d’en haut de la tête pis même avec le temps aussi ç’a descendu jusqu’en bas du pied. J’avais comme le nerf sciatique complètement… si vous pouviez me rendre à peu près à 75%, enlever mon mal à 75%, j’serai très heureux. Ç’a dépassé tout ce que je m’attendais, donc je suis toujours très heureux.  “

André Létourneau

St-Hyacinthe

NOM: Sylvie St-Onge
PROBLÈME: Chocs électriques violents au bas du dos
DEPUIS 2013
AMÉLIORATION Presque 100%

«… Ça commencé je vous dirais y’a à peu près v’la trois ans [2013]. j’ai tombé à terre, couché à terre pis j’étais pu capable de me relever. Ç’a revenait toujours, tout le temps, tout le temps là ! Qu’est-ce qui me faisait plus peur, c’est que je me disais, d’un coup qu’un jour, j’suis pu capable de marcher…si j’suis plus capable de rien faire, mes activités, et je m’en vais à la retraite bientôt… J’ai été sceptique au début... Les résultats sont sensas ! J’trouve que c’est « A-1 ». j’ai pu de sensations, j’ai pu de douleurs, j’ai pu rien ! “

Sylvie St-Onge

St-Hyacinthe

AVIS IMPORTANT

Ces témoignages ne sont en aucun cas des promesses de résultats. Ces derniers peuvent varier selon plusieurs variables qui sont parfois difficiles à évaluer comme par exemple, votre niveau de santé à l’amorce des soins, votre capacité innée de récupération, vos activités physiques (professionnelles et personnelles), ou encore votre collaboration dans les recommandations durant les soins.

De plus, une proposition de soins ne vous sera offerte que dans la mesure où votre chiropraticien a toutes les raisons de croire que vous ressentirez des améliorations significatives.

Bromont
103, Boulevard de Bromont
Bromont, QC
J2L 2K7

Téléphone : (450) 534-4454

Dr Louis-Pierre Brunel, chiropraticien, D.C.

Dre Marie-Claude Voyer, chiropraticienne, D.C.

Saint-Hyacinthe

750, Boulevard Casavant Ouest
Saint-Hyacinthe, QC
J2S 7S3

Téléphone : (450) 250-2550

Dr Yves Bélanger, chiropraticien D.C.